Prières


       Prière de Consécration de l’association A*M*M*E  à Marie, Mère de Jésus à la Croix.

 

IMG_1229 paint (2)

 

Recommandation : cette prière est renouvelée au moins une fois l’an et notamment lors de la messe du  mois d’octobre.

Disposition:pureté du cœur, le logo A*M*M*E, une image de Marie, et  sur soi le port de vêtement blanc visible

 

L’association A*M*M*E et ses participants se consacrent à toi, ö Marie de toute peine, Mère de l’Enfant-Dieu, notre Mère et Mère des enfants.

L’association te consacre aussi tous les enfants qu’elle porte en mémoire ainsi que les noms d’enfants qui lui sont confiés.

Au pied de la Croix était suspendu ton Fils Jésus, et tu as supporté la douleur, la mort et la séparation.

Maintenant ton Fils déjà ressuscité nous apporte une formidable Espérance de revoir nos enfants un jour, alors que nous les cherchons toujours. Qu’ils soient défunts ou disparus….

Sois toi-même leur joie au Ciel, comme nous même nous l’étions pour eux, celle aussi qu’ils vivaient au milieu de leur entourage…

Accueille-les dans ton beau Ciel sans nuages, avec tous les anges en fêtes ;

ce Ciel comme mille yeux, mille soleils ou mille bonheurs !

Accorde à nous parents de les revoir le plus tôt possible.

 

Et selon le vœux de l’association A*M*M*E perpétue la mémoire de nos enfants, écoute et fortifie la prière de ceux qui les accompagnent, inspire nous le mot juste qui console les parents, modèle notre cœur à l’exemple de nos enfants, (car ton Fils a dit que pour entrer au Royaume, il fallait leur ressembler). et affermis notre association dans la Foi en la Résurrection, celle transmise par l’Eglise.

Nous te le demandons par Jésus le Christ, vivant dans les siècles sans fin. 

Amen !

Notre Dame des douleurs : priez pour nous et nos enfants,

Notre Dame de Pontmain : priez pour nous et nos enfants,

Notre Dame Libératrice ou de Montligeon : priez pour nous et nos enfants,

et protégez nécropoles, cimetières, sanctuaires, parterres blancs et tombes d’enfants.                           

Amen !

 

31

un Ave

 

un Gloria                                                 8/15

 

 

Ambroise Marie Mémoire Espérance

 

petits poèmes à Ambroise

 

Ambroise, cher Ambroise,

Petit enfant de Thérèse,

Plein de vie et d’espérance,

Reste encore avec nous en ce jour !

Le souffle de ton Esprit,

La noblesse de ta souffrance,

L’Eglise du Christ que tu as aimé,

inclinent les anges vers ton cœur,

Ambroise où Dieu demeure toujours !

Déjà, tu lui rends grâce,

pour toutes ces années qu’il t’a offertes,

Et par ton âme aussi,

Pour ses splendeurs si abondantes !

 

 

Adieu,

mon enfant,

elle s’est brisée dans ton Ciel,

mon âme.

Et mon amour est tout seul !

Mais tu m’entends,

mais tu m’attends toi aussi !

Mais où es-tu mon enfant ?

A Dieu !

 

Prier, c’est espérer

 

                               Il est impossible à l’Homme de vivre sans prier.

 

le cœur de notre prière  …   IMG_1211

… est un tabernacle…

La prière c’est le langage de sa condition terrestre.

La première des prières est le souffle.

L’Homme peut prier par le corps, la pensée, le cœur.

Quelque chose de plus grand que lui l’habite et le porte dans son élan…

La prière humaine est comme l’écho du cri de l’Amour de Dieu blessé.

La prière est une présence assumant l’absence ou la peine…

La prière fait d’abord du bien à celui qui la dit.

Lorsqu’on prie, on va mieux !

La prière pourrait-on dire « réchauffe le défunt »,

c’est à dire qu’elle nous relie à lui et nous le fait déjà vivre dans notre cœur.

Et cette Communion porte en elle la Paix.

On ne peut changer les lois et les successions du Temps,

mais notre coeur peut prier et recevoir l’Espérance et la Paix.

 

IMG_0823

                                                              aux dimensions du Monde.

 

 Prière à Thérèse

Petite fleur coupée

Thérèse de Lisieux 1873-1897

Ambroise marie Mémoire Espérance

Thérèse comme une enfant tu t’es abandonnée à Jésus dans la confiance.

Ton âme devenue torrent de lumières, reconnue Dieu à une mère, à ses caresses, à ses délicatesses, à ses tendresses infinies.

Tu t’es offerte à Lui sans partage.

Pourtant orpheline à 4 ans, tu as connu la pension, l’incompréhension, le scrupule, le sourire de Marie…

Au Carmel, Jésus t’accueillit dans son Jardin dès l’âge de 15 ans. Rapidement ce fut l’aridité du cœur, la grisaille, le creuset de la souffrance, les larmes, les sacrifices cachés, la sécheresse des jours…

Comme une simple épouse du Christ sans consolation, de la nuit de la foi à l’océan sans rivage de l’Amour, tu compris ta divine vocation : s’offrir comme une Hostie dans le cœur de l’Eglise.

Cueillie à la Vie dès l’âge de 24 ans,

la petite voie que tu choisis fut bien courte mais sans limites pour ton cœur…

Chère Thérèse, attire-nous à la Miséricorde du Père,

jette nous avec abondance de tes beaux pétales d’amour,

car nous t’aimons avec grande confiance.   Amen !

              Thérèse de Lisieux a été déclarée Sainte le 19 mai 1925,

                                          Patronne des Missions le 14 décembre 1927,

                                          Docteur de l’Eglise le 19 octobre 1997.           

           Elle est fêtée le 2 octobre.

Entre 1867 et 1870, Thérèse a perdu 4 de ses frères et sœurs :

Hélène, Louis, Jean-Baptiste, Mélanie.

 

Ambroise marie Mémoire Espérance

4 portraits sur Thérèse et 4 faits marquants au cœur du tableau.

Le jour de son Baptême, AMBROISE Ficheux a été consacré à Thérèse de Lisieux.